Voici un de mes modes de cuisson nippone favoris : le Teriyaki.

Adaptable à volonté ou presque, c'est simple, sain, original et toujours réussi.
Par mesure d'économie - de ma lasse personne  et de votre santé mentale - je ne me répèterai pas, ou alors si peu.
Si vous voulez des explications un peu plus détaillées sur le Teriyaki, allez voir ici ou .

Sinon, vous devrez vous contenter d'un mini décryptage de ce mode de cuisson que vous connaissez presque tous, j'en suis certaine, tant notre alimentation s'est ouverte et continue de s'ouvrir sur le vaste monde.

Il s'agit en général de faire brièvement mariner l'aliment dans cette sauce, dite teriyaki - dont vous trouverez la recette par - puis de le saisir toujours rapidement et vivement en utilisant la marinade pour lui apporter lustre et moelleux.

Comme les sashimi et les sushi, je ne saurais m'en passer.
Sans aller jusqu'à le faire de façon hebdomadaire - et encore -, il ne se passe pas un mois sans que je ne cuisine un boeuf teriyaki (ou une variante).
La sauce soja( Kikkoman lol) est un peu mon sel liquide qui arrose, parfume et assaisonne sainement et quotidiennement mes viandes, mon riz, parfois mes pâtes, etcaetera.

Le saumon teriyaki est le plus connu mais laissez-vous tenter, au moins une fois, par le boeuf, vous ne pourrez plus vous en passer.
Evidemment, la dinde, le poulet et même le canard, s'adaptent à merveille  à ce mode de cuisson.

Voici donc un boeuf Teriyaki, classique à la base, auquel j'ai rajouté les envies du jour :  gingembre, tofu et oignons doux de Florence.

BOEUF & TOFU TERIYAKI AU GINGEMBRE

Pour 2 personnes :Boeuf_teri_ens

200g de tendre de boeuf  (rumstek, pavé,...)
175g de tofu ferme et soyeux
1,5 à 2 cm de rhizôme de gingembre
1 oignon de Florence (à défaut un oignon doux de Trébons )
8 càs de mirin
8 càs de sauce soja claire (Kikkoman)
15-20g de sucre
1 càs d'huile de sésame




Si vous n'avez pas de sauce Teriyaki maison d'avance, il vous faudra d'abord préparer cette marinade.
Mélanger le mirin, la sauce soja et le sucre dans une casserole que vous amènerez à ébullition. Puis baissez le feu en laissant mijoter 3-4mn avant de la laisser refroidir.
Si vous accompagnez ce plat de riz, commencez dès à présent faire chauffer l'eau. Et encore, vous êtes déjà à la bourre ! lol

BoeufterilonguePendant ce temps, couper la viande en cubes : suffisamment petits pour être déguster avec des baguettes et en bouchées, et suffisamment gros pour qu'ils ne cuisent pas trop vite et perdent leur moelleux.
Couper également le tofu en cubes moyens.
Mettre viande et tofu dans deux assiettes creuses et arroser de marinade - toute la marinade-.
Laisser patauger 15mn.
Peler et hacher très finement le gingembre.
N.B:
si vous n'avez pas de gingembre frais, le moulu peut évidemment faire l'affaire.
Mais sincèrement, cela n'aura plus du tout le même intérêt. Spécialement dans cette recette où la subtilité et l'arôme doux et piquant  du rhizôme révèleront tout leur caractère.
Eplucher et émincer l'oignon en rondelles de 3mm d'épaisseur environ.
Faire chauffer l'huile dans une poêle.
En premier lieu, égoutter les dés de tofu et les saisir dans l'huile; ils mettront plus de temps à dorer.

Bien que j'ai choisi du tofu ferme, manipulez-le avec précaution pour ne pas briser les mignons petits dés que vous aurez pris la peine de détailler ;o).Tofuterietoignflor
Lorsqu'il commencera à prendre une jolie couleur, saupoudrer d'une partie de gingembre haché, arroser d'une càs de marinade teriykai et laisser la cuisson se terminer.
Retirer le tofu de la poêle, la déglacer avec un peu de marinade et verser cette sauce sur le tofu.
Réserver.
Egoutter la viande et la jeter dans la poêle toujours chaude.
Répandre le reste du gingembre et la saisir à feu très vif.
A mi-cuisson environ, arroser de 2 càs de sauce teriyaki et bien enrober la viande.
La cuisson de cette dernière dépendra de vos goûts, toutefois, ne vous endormez pas sur le "piano" au risque de manger du caoutchouc... Ce serait dommage !!
Vous pouvez ajouter quelques rondelles d'oignons afin de les faire caraméliser dans la sauce ou garder le tout pour les picorer crus avec vos baguettes !...
Ou même tester les deux ;o)
Poser la viande sur un plat.
Verser le reste de marinade dans la poêle, bien gratter les sucs avec une spatule en bois et napper le boeuf.
Servir aussitôt avec le tofu, les rondelles d'oignon doux, éventuellement décoré d'un peu de gingembre et un petit bol de riz blanc nature (sans sel, sans poivre. Blanc, blanc quoi ;o) ).

TofuteriyrizUn riz basmati - ou thaï - fera l'affaire.
De plus, ce sont désormais des produits de consommation courante et leur petit parfum peut conquérir les plus accros au sel/poivre qui ne se seraient pas laissés séduire par le côté  "pas-besoin-d'assaisonner-tout-est-déjà-dans-la-sauce"...
Si vous voulez un riz japonais, pour la cuisson sans cuiseur à riz, allez jeter un oeil par ici.


C'est réellement une façon originale, simple et rapide de savourer un morceau de boeuf.
Je vous assure, c'est bien plus vite fait qu'il n'y paraît... En 30mn maxi, marinade etriz inclus (si vous pensez à mettre l'eau à chauffer dès le début !!).

C'est seulement parce que tofu et boeuf ne sont pas cuits en même temps que vous avez cette impression de longueur.

Vous n'aimez pas le boeuf, la viande rouge en général, prenez une viande blanche !...
Vous n'avez pas d'oignons de Florence hum ... Si vous trouvez des Trébons, chapeau. C'est vrai que j'ai pensé à ceux-là en premier mais ils sont si rares à trouver...
Choisissez alors des oignons grelots ou nouveaux, en botte. Si vous optez pour ces derniers, n'oubliez pas d'utiliser toute la tige vert ! C'est excellent et cela amènera davantage de couleur à vos plats, en général.

Si vraiment vous n'avez pas de mirin, ni de saké, vous pouvez les remplacer par du Xérès ou un vin blanc doux.

P.S : Désolée pour les photos, problèmes de lumière et de lentille... arf !!

Itadakimasu !!!