Il y a des jours comme ça où l'on se dit que décidément Walnut Grove (la petite maison dans la prairie) ne sera jamais qu'un plateau de cinéma et que d'ailleurs, ça vaut mieux comme ça, parce que la guimauve aseptisée c'est pas la joie non plus.
Il y a des jours où la vie d' une guérisseuse à l'époque de la chasse aux sorcières eût été des plus enviables.
Au moins, aurait-on participé à une certaine évolution, en être libre !...
Il y a des jours où l'on se dit que la fée Clochette a bien eu raison de vouloir faire la peau à Wendy .
Après tout, celle-ci est délibérément venue chasser sur ses plates-bandes avec sa gueule d'enfarinée gnangnan et "trop gentille" !!... Elle n'a fait que se défendre et soulager son "côté obscur".

Il y a des jours ...
et des lunes
. Ce film est le plus mauvais Lelouch que j'ai vu.
Pourtant j'aime beaucoup Lelouch, l'humanité de ses films m'a toujours touchée, ensorcelée, envahie.
Je ne crois pas être sortie d'une projection d'un Lelouch sans me sentir profondément ancrée à cette planète.
Que leurs vies et leurs êtres soient beaux ou moches, ses personnages sont inexorablement, positivement humains.

C'est drôle comme la pensée vagabonde.
J'ai toujours été fascinée par notre capacité à traiter autant d'informations à la fois sans être forcément capables de les retranscrire.
Parce que nous n'écrivons pas assez vite et que le cerveau-stylo n'existe pas encore ;o) .
Ou parce qu'à peine nées, l'inconscient se dresse sur leur passage pour les attirer dans ses tiroirs , jusqu'au moment propice.

"Non ma fille, ce n'est pas le moment de faire cette association ou de résoudre cette énigme.  Tu n'es pas prête."

En tout cas, il y a une chose pour laquelle je suis prête. C'est vous livrer la recette de ce riz au citron vert ;o).

Voici un plat qui nous vient de l'Inde féérique des Maharadjas où le riz bénéficie d'une grande considération. Au point que l'on offre souvent un sac de riz aux autorités religieuses, lors des cérémonies.
Il en est de l'Inde comme de l'Asie : le riz est de tous les repas, ou presque.
Vous imaginez bien que dans ces conditions, il a fallu inventer moult façons de le cuisiner.
Il y en aurait plus de 30...
En voici une ;o) !!

RIZ AU CITRON VERT ET AUX NOIX DE CAJOU

Pour 4 personnes :Riz_citronvert_cajouwb

350g de riz
3 petits citrons verts
80g de beurre
120g de noix de cajou
65g de noix de coco râpée
3 càc de curry en poudre
1 1/2 càc de piment en poudre
3 càc de curcuma
Quelques brins de coriandre fraîche
Sel


Porter une grande quantité d'eau à ébullition et y plonger le riz.
Le cuire comme indiqué sur le paquet ou selon vos habitudes.
Egoutter et réserver.
Préchauffer le four th.4.
Couper les citrons en deux pour en extraire le jus.
Le verser sur le riz, mélanger et ajouter la coco, le curcuma et le sel.
Mélanger de nouveau et laisser reposer pour que le riz s'imprègne des saveurs.
Concasser grossièrement les noix de cajou.
Faire fondre le beurre dans une poêle et y ajouter le curry, le piment puis les noix concassées.
Laisser cuire 5mn en remuant avec une spatule en bois.
Laver, essorer puis ciseler la coriandre.
Ajouter le riz et la coriandre aux épices.
Mélanger bien puis verser dans un plat à gratin.
Enfourner pendant 10-15mn le temps que les parfums exhalent leurs arômes.
Servir bien chaud en plat unique ou en accompagnement.

RizcitrcajouwbAttention, cette recette est réservée aux personnes que l'acidité ne rebute pas.
Les citrons verts étant bien plus acides que les jaunes, il se pourrait que votre estomac en souffre...
N'oubliez pas que vous n'êtes pas hindou.
Le citron plus les épices, ça chauffe un peu !
Si vous aimez ce genre de saveurs, vous serez certes surpris, car le mélange est pour le moins inhabituel, mais vous serez vite conquis par l'originalité et la légèreté de ce plat.
A consommer sans modération, avec peut-être un peu moins de beurre ou un substitut pour les régime-addicts ;o)...