Un autre épisode pour une nouvelle saga  ?...
Non, je ne me lancerai pas dans une quête sans fin pour chaque dessert (quoique !), rassurez-vous.
Cependant, en faisant une première panna cotta de soja "bio-végétarienne" l'autre jour - Panna Cotta de soja au chocolat blanc - je m'engageais sur une voie jusque-là inconnue.
Un essai ne serait évidemment pas suffisant.

Tout d'abord, la panna cotta est un dessert extrêmement plaisant, facile et rapide à réaliser.
Les possibilités sont  innombrables...
D'autre part, j'étais fière de pouvoir, humblement, contribuer au blog de Madame Papilles - l'Annexe de Papilles et Pupilles - pour les personnes intolérantes.

Oui, mais voilà, c'était sans compter la perspicacité de cette dernière.
En "vieux loup de mer" des allergiques et de leurs us qu'elle est, elle me posait La question, intelligente, essentielle et... rabat-joie.
J'avais un bref aperçu des frustrations que vivent ces personnes aux régimes stricts et castrateurs.

- " Y-a-t-il du lait dans le Galak ?" ...

Ah misère !! Mais oui !! Evidemment qu'il y en a !!
Afin de contempler cette grossière erreur, j'allais tout de même déchiqueter l'emballage du Galak.
Geste inutile et désespéré.
Je connaissais déjà  la réponse; que je communiquais illico à Miss Papilles.

Courtoise, elle me répondait que les " ingrédients cachés étaient les plus chiants..."
Qu'elle était mignonne.
Honnêtement, j'ai du mal à croire qu'elle ne m'ait pas prise, l'espace d'un instant seulement, pour une gourde écervelée
Pas de lait dans le chocolat blanc !?!... Pouarf ! Mdr :oD

Je sombrais dans un abîme sans fin, tourmentée par la honte d'avoir "fanfaronné" de la sorte et la tristesse de n'avoir pu apporter un coup de cuillère gourmet à ces infortunés...

Foi de Thalie, je n'avais pas dit mon dernier mot ;o).
Mais hélas, pour les allergiques amateurs du cru blanc, le temps de mettre au point un tel chocolat, sans matière allergène, la planète serait sans doute avalée tout cru par une baleine lunaire et la population aurait l'occasion de vivre 100 fois les aventures du Baron de Munchhausen !!

A ce moment précis, je jurais de n'avoir point de répit jusqu'à ce que je trouve les justes mesures et les saveurs adéquates pour une exquise panna cotta de soja.
Je ne dormirai plus, je ne publierai plus de billet, je ne mangerai plus si ce n'est pour ajuster et perfectionner ces petites douceurs !!!! ;o)

Et voilà, cela fait 10 jours que je fume - oui, oui, oui je fume et alors, j'fais c'que je veux ! gnarc ;o) - comme un pompier et ingurgite des litres de thé et de café en touillant des hectolitres de crème de soja et de mûres...
Je ne fanfaronne plus.
Je ne ressemble plus à rien - enfin, encore plus qu'avant lol - et le plus curieux ce sont ces tics qui surviennent à l'écoute de certains mots ?!?... Gnarc, gnarc.
Certes, j'ai un peu craqué.
J'ai publié 2 ou 3 petits billets ... et j'ai même participé au KKKBidule sur les îles flottantes .
Mais je suis assez contente de pouvoir vous montrer le résultat et, accessoirement, me libérer de ce poids lol.Gnarc.
La Panna Cotta de Soja à la Mûre et au Miel de Trèfle est arrivée !
Gnarcgnarcgnarcgnarc !! ;o)

En tout cas, cette expérience m'a permis d'expérimenter, dans ce dessert en particulier, le dosage de l'agar-agar.
Je pense avoir trouvé la texture idéale pour moi, ou presque.
Reste à savoir si cela conviendra à tous les parfums de panna cotta et au plus grand nombre de gourmands.

PANNA COTTA DE SOJA A LA MURE ET AU MIEL DE TREFLE

Pour 4 personnes :Pannasojhamures

25cl de crème de soja
20cl de lait de soja
125g de mûres
1/2 càc d'agar-agar
2 càc d'eau tiède
3 càc bombées de miel de trèfle
Quelques framboises ( facultatif)


Réduire les mûres en purée, à l'aide d'une fourchette, tout simplement.
Prendre soin d'en garder quelques-unes pour la déco finale.
Dans une casserole, mélanger la crème et le lait et mettre sur feu doux.
Pendant ce temps, délayer l'agar-agar dans l'eau tiède - l'eau du robinet fera l'affaire, ne vous cassez pas la tête !
N'oubliez pas que la panna cotta c'est facile et sim-pleuh !! Gnarcgnarc !
Au premier frémissement de la crème, ajouter la purée de mûres.
Mélanger bien puis incorporer l'agar-agar.
Remuer sans cesse sur feu moyen jusqu'à un léger épaississement de l'appareil.
Ajouter le miel, mélanger.
Disposer la crème dans un plat de service ou dans des bols individuels.
Mettre au réfrig'&'rateur au moins une heure; l'agar-agar prend toujours aussi vite.
Décorer avec les mûres et les framboises.


Pannamurjau2Pannamurebio

Les becs sucrés pourront éventuellement rajouter 2-3 càc de sucre roux.
Le miel de trèfle étant très goûteux, ne remplacez pas le sucre proposé ci-dessus par ce miel, il risquerait de masquer complètement l'arôme du fruit.
Les mûres sont encore un peu précoces, du moins celles que j'ai trouvées et ne développent pas tous leurs arômes.
Je vous conseille dans ce cas, de préparer ce dessert la veille, de sorte que les parfums puissent se mêler et exhaler la nuit durant.
J'ai incorporé une goutte d'essence de Jasmin dans une partie de ma préparation et je dois dire que ce petit brin fleuri, note finale accompagnant merveilleusement la saveur raffinée de la mûre, était des plus exquis.
Mais ceci n'est que pure subjectivité.

Voilà.
Je sens que désormais, je vais laisser la panna cotta de côté pendant un temps certain ;o) ... lol

Madame Papilles, cette recette est à vous !!