J'avais déjà commencé à écrire un petit dialogue qui devait nous distraire le temps d'arriver au Rajasthan et puis... la réalité m'a rattrapée.
La dure réalité de cette terrible fournaise qui nous fait perdre nos forces et la tête ...
Comme si j'avais besoin d'une excuse supplémentaire pour expliquer ces errances dans les méandres de mon imagination...
Mon père qui me répétait sans cesse : "Tu es seule ma fille", d'un ton tragique, se trompait lourdement...
Même sur une île déserte, je ne m'ennuierais pas.
Je suis fille unique et les enfants uniques savent très tôt que face à soi, on ne l'est jamais vraiment. Ou alors c'est qu'ils se sont bien planqués lol ;o) (cf Sartre pour plus longue réflexion sur son propre enfer et celui constitué par autrui).
Nous nous tiendriions des conversations philosophiques, nous nous engueuleriions et nous aimeriions sans cesse.
Qu'entend-on dans l'expression " se retrouver" ?
Ni plus, ni moins que cela.
Se confronter à soi-même et dialoguer, intérieurement, avec la petite voix (ou les petites voix pour les plus ouverts ;o) lol).

Bref, je disais donc que la dure réalité des températures indécentes m'a ramenée en vol express à Lyon.
Même virtuellement, cela me fatiguait de cuisiner et de manger hindou...
Mon estomac, fortement maltraité depuis plus d'une semaine, me réclamait un peu de substance mais facile, rapide et surtout légère. Fraîche si possible.
Ces jours derniers,  l'idée d'une Cervelle des Canuts avait germé sur la liste de mes envies en voyant le reste de faisselle qui, bientôt, agoniserait dans un frigo en passe de devenir inutile.
Figurez-vous que chaque nuit j'entends ses sanglots et ses cris.
Il pleure ses performances passées, son impuissance et se maudit de ne plus pouvoir me servir aussi fidèlement qu'il le fit jusque-là.
Pauvre petit frigo, j'aimerais te cacher ma déception lorsque, de tes entrailles, je sors une bouteille à peine refroidie...
Mais la chaleur m'a déjà arraché les dernières expressions nécessitant un effort de concentration.
Je retourne à notre état premier et redeviens animal, incapable de mentir par omission comme seul l'humain sait le faire.
Hélas, trois fois hélas, je crains qu'il ne meurt de caniculite aigüe. Et là, l'enfer que je traverse aujourd'hui me semblera bien doux quand je serai contrainte d'avaler des gorgées d'eau chaude...
Mais je m'égare de nuouveau, rholala.
Qu'on les attache, bon sang !!...

Ah mais quel est ce film où les pensées et les idées s'extirpent de nos têtes comme on déroulerait une pelote de laine ?...
Ca y est : Harry Potter.
Le dernier je crois ?... Peu importe.
J'espère donc que vous ne m'en voudrez pas mais les senteurs des marchés aux épices, les plages blanches (et techno-hippies) de Goa, la fièvre de Bollywoodienne, les couleurs chaudes et riches  des sari Indiens vont céder leur place à la chaleur infernale et l'air inexistant du bassin lyonnais...
Certes, vous eûssiez sans doute préféré que je fasse vagabonder votre imaginaire n'importe où; et surtout au Pôle Nord; excepté à Lyon.
Une des villes les plus chaudes de l'héxagone malade.
Ce soir, il fait 33° à l'intérieur.
Le ventilateur s'époumone et lutte péniblement pour laisser filtrer ne serait-ce qu'un peu d'air... Quant au balcon, il est presque aussi chaud que du bitume récemment posé.

C'est dans ce lieu confiné, ce huis-clos (notez la référence à Sartre, déjà sus-cité...waahhhh ! lol ) que vous allez découvrir une nouvelle façon de déguster la toujours excellente Cervelle des Canuts.

Non pas d'historique, j'ai déjà largement dépassé le quota de lignes supportables pour le lecteur.
Je précise juste que le "en millefeuille" , qui semble un peu pompeux,  n'est rien d'autre qu'une façon visuelle et légèrement originale de présenter ce fromage.

CERVELLE DES CANUTS EN MILLEFEUILLE

Pour 2 personnes :Cervelcanuwb
1 pain aux noix ou 1 petit pain des Canuts (ou des petits pains si le format existe dans ces variétés)
150 à 200g de faisselle égouttée (selon la consistance du repas qui précéde)
2-3 échalotes (selon la quantités de fromage et  la taille de l'échalote)
1 bouquet de ciboulette
1  càs d'huile d'olive
1 1/2 càs de vinaigre de framboise ( c'est mon favori, mais on rencontre plus fréquemment le vinaigre de Xérès)
Sel, poivre

Laisser égoutter le fromage.
Mettre la quantité de pain nécessaire au congélateur pendant 15mn afin qu'il durcisse un peu.
Pendant ce temps, émincer les échalotes et ciseler la ciboulette.
Mélanger alors ces deux ingrédients à la faisselle.
Saler, poivrer, goûter (essentiel !) ajuster si besoin et réserver au frais.
Couper le morceau de pain en tranches très, très fines et les laisser sécher.

Cervcanutswb
J'ai pu acheter du pain des Canuts dans des boulangeries à la frontière italienne en Haute-Savoie...
Ce produit n'est peut-être pas aussi inaccessible et exclusif qu'il le paraît pour les autres régions.
Ouvrez l'oeil ;o)

Passons maintenant à la petite Vinaigrette de Betterave.
Sur les photos, la mienne ressemble plus à un chutney qu'à une sauce.
C'est uniquement parce que je n'avais qu'un robot de pacotille à disposition.
En temps normal, la vinaigrette est bien plus liquide.
Onctueuse et un peu épaisse évidemment, mais elle dégouline bien sensuellement de la cuillère que vous renversez au-dessus de votre millefeuille...






VINAIGRETTE DE BETTERAVE

1 petite betterave cuiteVinaigrbettwb
1/2 citron pressé
1 càs d'huile d'olive
1 càs de vinaigre de framboise (ou Xérès)
Sel, poivre


Couper la betterave, préalablement cuite, en morceaux.
Les mettre dans le robot avec le jus de citron, l'huile et le vinaigre.
Saler, poivrer.
En ce qui concerne la vinaigrette, vous pouvez choisir de la faire avec une autre sorte de vinaigre que celui utilisé pour la cervelle.
Personnellement, pour une fois, je préfère l'harmonie sûre que procure la présence d'un vinaigre identique à celui du fromage.
Mixer jusqu'à obtention d'un "coulis" assez épais. Il est plus agréable de ne pas avoir de morceaux.
Mais vous faites comme vous aimez et surtout avec les moyens du bord, comme moi !!
Il ne vous reste plus qu'à dresser et à savourer.
Si vous le souhaitez,  faites griller le pain au four, très légèrement.
Poser une bonne càs sur chaque tranche de pain, puis formez le millefeuille :
- il peut être vertical, classique donc.
- horizontal voire de biais
- circulaire ou anarchique !
Laissez votre imaginaire parler.

Servir bien frais, accompagné de la vinaigrette de betterave.

VinaigrettebettravwbJe  livre ici une recette simple et minimaliste.
On peut mettre plusieurs types d'herbes mais La Cervelle de tradition, du vrai bouchon c'est ciboulette uniquement.
Sinon après ça devient de la "petafine"... Un dérivé dauphinois !! lol
Je vous en ferai un jour.


P.S:  Pardonnez toute "bévue" ou anomalie sur ce post, canalblog me jouant pas mal de tours...
Décidément, je n'en finis pas : les photos ne semblent pas éditées, j'ignore si le billet est réellement posté, quand la validation fonctionne car en plus, je ne peux voir aucun autre blog canalblog ...
Alors corrections, demain ;o)