C'est un autre jour mais on recommence.
Un autre "dimanche" en somme, avec quelques variantes tout de même.
Le fait est que ... Je n'en peux plus...
Je ne sais même plus depuis quand je suis en train de faire des crêpes de mon arrière-train devant ce maudit clavier et je n'ai toujours pas posté un seul des billets que j'avais prévus pour aujourd'hui.
C'est catastrophique.
Rien ne se passe jamais comme prévu.
C'est terrible ça, vous avez déjà remarqué que lorsque l'on prévoit quelque chose de longue date il y a toujours un os quelque part.
Enfin, moi ça m'arrive souvent.
Voilà pourquoi je suis une addict de l'imprévu.

Il est presque 21h, je n'ai encore rien avalé, j'ai des escalopes de poulet à préparer, des crottes de bestiole à identifier sur mon splendide plant d'estragon.
Et je dois dire que maculé de points squameux et en relief, qui ressemblent fort  à des déjections de "petites" choses vivantes, il m'apparaît soudain bien moins beau ce plant...

Ah tiens, la télé m'annonce que ce soir c'est énième rediff du "Gendarme se marie"..
Pff c'est honteux ! Scandaleux !
Quand on regarde la petite lucarne, on a l'impression que depuis l'invention du cinématographe, tel que nous le connaissons, par mes très génialissimes compatriotes Lumière Brothers, la production a été plus que médiocre et si pauvre.
Surtout que, pour les programmateurs cathodiques, 'elle s'est quasiment arrêtée aux années 70 !!!
Quelque soit la période de l'année, du moment que la cloche des vacances sonne, c'est la même chose.
Et comme d'habitude, on nous prend pour des bourriques. Et comme à l'accoutumée, on ne dit rien.
On ânonne bêtement, tranquillement.
Au mieux, les plus virulents lancent un :
" Encore !.....
Mais on l'a déjà vu celui-là, non ?!" avec l'ardeur d'un escargot qui remonte une piste de ski...
Notez la forte confiance en soi et la vivacité qui caractérisent cette assertion...
Mouais...

Et vous vous étonnez des taux d'audience impressionnants récoltés par TF1 !!?...
Ne cherchez plus lol.

Bien rien d'extraordinaire dans ce Tapas.
Le pois chiche rime pour moi , avec l'Espagne,  la vraie découverte des pois chiches.
Petits légumes secs ignorés par mes semblables.
On ne peut pas dire qu'ils se plaisent dans ma famille.
Je crois même que, jamais, je n'ai vu l'ombre d'un pois chiche sur nos tables familiales... Ah si, peut-être égaré dans un taboulé mais c'était sans doute des cousins très germains !
Et puis, j'ai eu des correspondantes espagnoles. J'ai parcouru l'Espagne.
La Costa Brava, Barcelone, ... Le sud torride et paisible, Cartagena, etc ...
Des horaires si latinos, si parfaits en harmonie totale avec mon amour de la nuit et de ses préambules.
Les tartines badigeonnées de tomates, d'ail, d'huile d'olive et couvertes de jambon Serrano.
C'est ensuite en habitant la somptueuse Camargue, que j'ai retrouvé avec délectation ce tapas de pois chiche.
Des amis des Saintes-Maries-de-la-Mer nous en offraient régulièrement à l'apéritif, doté d'une touche plus mauresque, dirais-je.

Hélas, mille fois hélas, à l'instar du concombre (excepté dans les sushi, allez savoir pourquoi !?), je suis la seule à les apprécier.
Qu'importe, je ne m'en priverais pas. Je pense à ce tapas frais et parfumé depuis trop longtemps.
On les trouve très fréquemment associés au cumin mais c'est le romarin, essence délicieusement provençale, qui va embrasser les miens.
Je sais d'avance que ces petites billes me laisseront épuisée par tant d'attente, due à une si longue cuisson, mais heureuse et bercée par le chant des cigales...


TAPAS OIGNONS ROUGES-POIS CHICHE AU ROMARIN

Pour 2-3 personnes :tapasoignpoiswb1

150g de pois chiches
2 échalotes
3 oignons rouges
2 càc de romarin
1 1/2 càs d'huile d'olive
1 càs de vinaigre balsamique
1 càs de vinaigre de framboise
Poivre cinq baies
Sel de Camargue Maison gingembre-citron


Les mesures de l'assaisonnement sont bien sûr laissées au goût de chacun. Il se peut que vous ayez envie de plus d'huile ou moins de vinaigre.
Pour ma part, j'adore le vinaigre et j'ai souvent tendance à en rajouter.

La veille :
Faire tremper les pois chiches toute une nuit dans l'eau froide.

Le lendemain :
Dans une casserole, les faire cuire dans trois fois leur volume d'eau froide pendant 1 heure environ.
Si vous choisissez de les faire cuire à l'autocuiseur/la cocotte , cela ne vous prendra que 30mn.
Emincer les échalotes.
Couper les oignons en grosses lamelles.
Mélanger pois chiches, oignons et échalotes dans un grand saladier.
Assaisonner et laisser réfrigérer 30mn.
Je vous conseille de les sortir quelques minutes avant de les consommer car s'ils sont exquis un peu frais, trop froids les arômes sont éteints.

tapasoignromacrwbAssez vite fait, une fois les pois chiches cuits, ce tapas vous séduira, j'en suis certaine, par son croquant et ses saveurs si méditerranéennes.
Il est tout à fait au goût des humeurs du jour, avec ces températures tropicales...

Etant donné la nature laborieuse de la cuisson, d'autant plus en cette période décadente, je vous suggère d'en cuire davantage afin de congeler ce que vous n'utiliserez pas...
Cela vous évitera de cuisiner et de satisfaire votre envie de pois chiches bien plus rapidement que la première fois ;o)

Laissez-vous tenter par la version au cumin entier, en remplaçant l'huile d'olive par un peu d'huile de noix et de noisette mélangées, c'est fameux.
Mais je ne vais pas m'engager à vous narrer toutes les recettes possibles avec de si petites choses...
On en garde pour plus tard, hein ;o)
Les bonds d'un continent à un autre sont dangereux en ce moment, on risquerait un choc thermique aigu...