C'est un fait, le suffrage "universel" a parlé : Le Pavé Chocolat-Cognac gagne à l'unanimité.

Je suis quelque peu étonnée de ce choix, de par le fait des températures que nous affrontons tous, mais je crois que la gourmandise est la plus forte ! ;o)

D'ailleurs, on pourrait dire que vous avez eu comme une sorte d'intuition concernant ce gâteau, car il est destiné; avec un gâteau mousseline au citron-gingembre,  à une Grande Réunion Familiale Annuelle, en plein air, le 8 Juillet.

Ce sera un pique-nique, un peu amélioré avec des tables et des chaises - pour mon plus grand malheur, moi qui adore être par terre ! - qui réunira plusieurs générations d'une même lignée Dauphinoise (et fière de l'être).

Entrée libre - et gratuite, si ce n'est un quignon de pain et une croûte de fromage ;o)- et tant pis pour ceux qui ne voudront ou ne pourront pas venir.
Il n'y aura pas de représailles.
Juste quelques regrets, peut-être pour ceux-là, de ne pas avoir su profiter des personnes qui leurs sont chères, avant que les rangs de la pyramide ne s'amincissent par le haut.
A ce propos, je suis bien aise d'avoir passé cette "cette période un peu pénible" durant laquelle on fuit parfois ce genre de rassemblements...
Mais pourquoi cela arrive-t-il souvent trop tard ? J'ai déjà perdu une de ces personnes chères à mon coeur... [soupir]

Quoiqu'il en soit, je pense avoir là une version assez aboutie , si ce n'est une insuffisance de Cognac selon moi et d'autres individus friands de cet alcool apparemment - hein maman ;o) -...
Du chocolat qui ne fond pas en moins de deux, transportable et qui ne tache pas les doigts ...
Idéal pour un pique-nique chic, So British !!

" Un verre de cognac, my dear ?!"

Sans plus s'attarder dans la nostalgie de mes pensées, voici la recette.
Je vous indiquerai, à la suite, ce que j'ai l'intention de tenter.
Trois fois rien.

PAVE CHOCOLAT-COGNAC

Pour 6 personnes :pavechocognacwb

4 oeufs
200g de chocolat noir
150g de farine
100g de sucre (50vanillé-50 roux)
20cl de crème fraîche
6 cl de cognac


Râper le chocolat grossièrement.
Casser les oeufs dans une jatte résistant à la chaleur.
Ajouter le sucre puis fouetter au bain-marie, eau "oeil de crevettes"= frémissante (non bouillante) pendant une dizaine de minutes.
Le mélange sera alors onctueux.
Retirer du bain.
Ajouter le chocolat râpé en remuant bien.
Incorporer la crème, la farine tamisée puis le cognac. Mélanger pour obtenir une pâte lisse et homogène.
Chemiser un moule carré de papier sulfurisé.
Beurrer largement.
Verser la pâte puis enfourner th.6 (180°c) pendant 25-30mn.
Une épingle doit ressortir légèrment salie, si vous souhaitez un coeur moelleux, surveiller à partir de 20mn de cuisson.
Cela dépend des fours, hélas, as usual ...

pavechocgroswbLe seul hic, c'est qu'il ne se garde pas très longtemps frais (2 jours maxi) , faites attention aux quantités.
Il est fameux tiède car les effluves de cognac sont plus présentes et si ennivrantes ;o)
Le mariage du chocolat et de cet alcool a vraiment beaucoup de caractère.
Je vous suggère également le Whisky, pour les non-amateurs de cognac, le rhum ou encore, pour les plus téméraires peut-être, la Chartreuse ou la Verveine...

Quoiqu'une boule de glace à la verveine (ou chartreuse lol) saura tout à fait délicieusement l'accompagner.
J'ai dans l'idée d'en refaire un pour tester d'incorporer les blancs en neige plutôt que les oeufs entiers et (sacrilège si l'on connaît mon obsession pour le sucre dans les pâtisseries ) de rajouter du sucre, sur les conseils de ma Mamie, afin de le rendre encore plus " mousseux "...
"Par 50g maxi et pas plus que l'équivalent de farine", dit-elle.
Il est vrai qu'elle fait le plus angélique des gâteaux de Savoie et cette confection ne contient pas de beurre, ni de matière grasse superflue.. Mais, son gros désavantage c'est le sucre.
Bizarrement, je ne crains pas alors que je diminue en général au maximum, les doses de sucre !?...

Bref, vous voyez, pas de quoi fouetter un Homme ;o) lol