Vous aussi, vous avez acheté  2 kilos de courgettes pour vous régaler du Soufflé Courgette-Ricotta à la Semoule.
Et vous ne le regrettez pas, d'accord.
Oui, mais voilà.
Que faire des courgettes restantes ?...
Si vous manquez d'inspiration, quelqu'en soit la raison - mauvaise humeur, moral dans les chaussettes, épuisement urbain, etc... - voici une petite idée, facile, rapide et efficace même pour les carnivores avérés et butés.

Pour rester dans la gamme d'une cuisine  légère - bien qu'un peu moins light que la recette sus-citée -, plutôt végétale, fraîche, idéale pour l'été et pour celles (et ceux) qui désirent garder la forme, je vous propose un autre clafoutis.

Quand j'étais plus petite, du moins, plus jeune ;o), j'avais une amie qui n'affectionnait  pas particulièrement les courgettes.
Mon grand-père maternel, qui avait Le plus beau jardin du monde; puisque c'est celui avec lequel j'ai grandi, au fil des saisons, dans lequel j'ai appris et découvert les formes, les couleurs et les saveurs des légumes frais;  était un excellent "vendeur"  lorsqu'il s'agissait de faire avaler des légumes aux petits bouts réticents.
Derrière ses lunettes un peu épaisses, j'ai vu tant de fois ses yeux francs et malicieux se mettre à sourire rien qu'en songeant à la nouvelle ruse qu'il préparait pour, qu'en fin de compte, ces mêmes petites pestes, râleuses  par principe, se délectent de ses légumes amoureusement plantés, bichonnés et récoltés.

Ah ça, pour ramasser les fruits de la terre si rigolos, parfois bizarres et se barbouiller de boue et de "vert" prairie, il y avait toujours des volontaires, enfin surtout une ;o)...
Mais lorsqu'il s'agissait de les nettoyer puis de les préparer, c'était une autre histoire - surtout pour mon petit cousin et mes voisin(e)s.
Quant à moi, je dois dire que mon esprit curieux de ce qu'il ne connaissait pas, m'avait déjà permis de capter toute la richesse que je pouvais tirer d'une expérience nouvelle, quel que soit le domaine.
Cela avait du bon, et quelquefois le résultat était hum, comment dire, surprenant !...

Bref.
Donc notre petite courgette fut le personnage principal d'une des manigances de mon Papy.
J'avais invité une de mes meilleures amies.
Nous avions une petite douzaine d'années et elle détestait les courgettes, comme on déteste férocement à cet âge-là, avec toute la passion que le mot suggère.
Oui, vraiment elle dé-tes-tait, beurk !
Et puis personne ne l'y prendrait car elle disposait d'un radar intra-bucal , qui lui ferait recracher instantanément la moindre miette de cet ovni verdâtre...
Alors mieux valait ne pas se risquer à se croire plus malin que le "vieux singe" qu'elle était !...lol

Pour l'occasion, ma grand-mère cuisina un merveilleux gratin de courgettes à la béchamel, bien gratiné.
Vint le moment de servir le plat de résistance et ce qui l'accompagnait.
Bien sûr, elle posa poliment la question :
"Qu'est-ce-que c'est ?"

Mon grand-père lui répondit :
"Un gratin de cucurbitacées.
Tu aimes les cucurbitacées Anne-Sophie ?"

Rien que la complexité du mot avait désamorcé son radar tant elle était occupée à essayer de répéter ce mot sans l'accrocher !!
Pendant ce temps, ma grand-mère, complice, remplissait les assiettes.
Trop absorbée par la discussion sémantico-comique qu'elle avait avec mon grand-père, c'est tout juste si elle s'aperçut qu'on lui servait une (petite) portion du-dit gratin.
En petite fille bien élevée et adorable qu'elle était (comme moi ;o) ) elle consentit à goûter ce met.
Je vous le donne en mille, elle adora !!!...
Le fou rire contenu des adultes, la joie difficilement dissimulée de mon grand-père lui mirent la puce à l'oreille.
Elle cessa de manger et nous regarda, l'air mi-hagard, mi-amusé.
Puis, n'y tenant plus, on lui révéla ce qu'étaient en fait les cucurbitacées.
Elle éclata de rire avec le reste de la tablée et je crois bien que depuis, elle raffole des cucurbitacées. :o)

Alors, si vous avez des problèmes pour faire ingurgiter des aliments jugés trop "ennuyeux" par vos "p'tits jeunes" ou par "les moins jeunes" aux idées un peu trop arrêtées,  pourquoi ne pas essayer de masquer leur aspect et utiliser leurs noms latin ou le nom des familles auxquelles ils appartiennent ?!...
Cela pourrait s'avérer concluant.
Je pense, entre autres, à Dorian qui lutte si souvent avec son ado "je-déteste-tout-ce-qui-vient-du-monde-de-mes-parents-tellement-c'est-trop-grave-ring'-et-naze"

Ahlala, ce qu'on est idiot parfois, mais c'est si drôle.



CLAFOUTIS DE COURGETTES ET DE CHEVRE FRAIS A LA MENTHE

Pour 4 personnes :clafoutiscourgetwb

400g de courgettes
3 oeufs
30cl de lait écrémé
20cl de crème fraîche allégée
1 petit fromage de chèvre type petit Billy allégé
1 petit bouquet de menthe fraîche
2 gousses d'ail
Sel, poivre
Parmesan ou comté ...


Préchauffer le four th.7 (210°c).
Peler les courgettes, en laissant une bande de peau sur deux.
Les couper en dés. Réserver.
Eplucher et écraser les gousses d'ail.
Ciseler la menthe.
Dans un saladier, casser les oeufs, ajouter la menthe -gardez-en un peu pour les finitions - et la purée d'ail.
Prélever quelques tranches de fromage pour mettre sur le gratin, puis écraser le reste à la fourchette.
L'incorporer aux oeufs puis ajouter la crème.
Bien mélanger.
Ajouter progressivement le lait.
Assaisonner.
Ajouter les courgettes.
Graisser un plat à gratin avec un papier absorbant, au beurre ou à l'huile d'olive.
Verser la préparation.
Disposer les rondelles de fromage mises de côté.
Saupoudrer d'un peu de parmesan - ou de comté, gruyère etc -, disperser la menthe restante, puis enfourner 35-40mn. Ou jusqu'à ce que le dessus soit doré.
Servir immédiatement avec une petite salade de pensées et de roquette arrosée d'un filet d'huile d'olive, de vinaigre balsamique et de graines de sésame...

clafoutis_saladewbC'est réellement excellent.
Moelleux, fondant et très goûteux, le plat n'y résiste pas, même si les appétits se disaient peu développés au début du repas ;o)

La preuve, mon Z'hom à moi a tout bonnement raflé le plat dans son intégralité en s'écriant :
" Encore !".
J'ai juste eu le temps de sauver ma part !!...

ndlr : je mange extrêmement lentement et quand les autres engloutissent une portion, je commence à peine la mienne ;o) lol