Vous vous souvenez le gros "truc" fourré que je mangeais pour me consoler l'autre jour !? ...
Mais si, .

Je n'avais absolument pas prévu de vous parler de ce gâteau japonais dans l'immédiat.
Et puis, Cléa m'a rappelé qu'il y avait aujourd'hui un pique-nique Marmiton à Lyon.

Génial !
J'étais excitée comme une puce.
(ndlr : Encooore ! Deux fois dans la même semaine, ça fait pas un peu trop !? ... lol

Je ne pouvais hélas pas être présente toute la journée mais seulement à partir de 16h30...
En fait, c'était parfait puisque j'allais arriver pile poil pour "tea time".
Je décidais donc de préparer quelques bricoles vite fait.

La présence de Cléa m'a doublement fait penser au Japon (et oui, j'y pense déjà sans elle, alors avec elle, ça compte double, non ? ).
N'ayant pas trop le temps de me lancer dans des préparations compliquées, j'ai fait simple avec les moyens des placards; et puis une forêt noire n'aurait pas été très pratique à transporter et à conserver ;o).

Pour tous les goûts "occidentaux" j'ai fait des Buttermilk Muffins à la Rhubarbe et à la Fraise et pour les téméraires et le  clin d'oeil Japonais, des Mochi.

J'étais si contente...
Plus que cela, j'étais enchantée et je n'avais de cesse d'imaginer les personnes que j'allais rencontrer, les conversations que nous aurions, la tête de Cléa en voyant des Mochi etc, etcaetera.

Cette liesse a duré jusqu'à ce que je dépose mes petites affaires dans la voiture et que je tourne la clé de contact.
Le cri de "cochon qu'on égorge " n'a pas éructé tout de suite de ma gorge...
Il a fallu deux autres tentatives avant que je ne m'aperçoive que le bouton des phares était tourné du mauvais côté !...

"AAAAAAHHHHHHh !!! Mais nom didiou, c'est pas possible !
Mais qu'est-ce-que je suis c.... ! Mais c'est pas vrai !!
POUUuuurquoi !?... Pourquoi j'ai  la pouasse comme ça ?!!
Et bien sûr, il a fallu que je n'ai pas à prendre ma voiture deux jours durant; comme par hasard, cette fois là, ce week-end là !!
Si ça c'est pas de la déveine, qu'est-ce-que c'est ?
Quel signe dois-je y voir, mais que dois-je comprendre bon sang ! C'est n'importe quoi, je fais un truc chouette, pour moi,... qu'est-ce-qui ne tourne pas rond dans cet univers, bor... de crotte !!! etc, etc ..."


10mn comme ça, derrière le volant de ma voiture, mon chéri à mes côtés, tout dépité et interloqué, ne cessant de me demander :
"Mais qu'est-ce qu'il se passe mon Z'amour ? hein, qu'est-ce qu'il y a ?!... "
Et en plus, il avait pris sur lui de venir avec moi ! Je trouvais ça chou, car timide comme il est, c'était un réel effort.
Il y a des jours ... enfin, il y en a pas mal tout de même je trouve ;o) lol

Plus de batterie ! Vous vous rendez compte. Plus de batterie là, maintenant, à cet instant.
Inconcevable.
J'ai bien tenté de me jeter sous les roues des deux seuls véhicules venus se perdre dans ma rue mais la civilité urbaine a fait le reste ...  et peut-être un peu ma colère devant leur indifférence; oui, peut-être  ;o) lol...
Une fois au stop, après quelques mètres et quelques mots bien placés de ma part, ils n'avaient plus envie de revenir ;o) lol
On ne sait jamais, ils auraient pu se prendre un muffin en pleine tête ;o) lol
ndlr : c'était bien deux ILS !... no comment ;o) lol
Bref, je retournais vers nos chats, plus consternée et désespérée qu'enragée... Et heureusement que mon doudou était là, parce qu'il a été bien le garçon.
Ah oui, pour une fois ;o) lol

Qu'allais-je faire de toutes ces gourmandises ?...
IL a trouvé la solution en soulevant l'aluminium des muffin et en plongeant vigoureusement ses dents au coeur de l'un d'eux...
"Ooompffh oh f'est bon ! hmmm ohlala, ils font krop bons f'est quoi ?..." , me dit-il un sourire béant (et oserais-je dire "mâlement" idiot) accroché aux oreilles...

Ah, innocence et fraîcheur masculines... C'est mignon et agaçant dans ces moments-là ;o) lol
IL a adoré les muffins, les mochi "il connaissait déjà"...
"ah mais non, pas avec le beurre de cacahuète... ouais, mais faut le chercher, t'en n'as pas mis assez ..."
Et voilà, le 1/4 d'heure féminin du IL était passé.
Adieu compréhension, compassion, empathie, sensibilité ... bonjour goujaterie "naïve", égoïsme, spontanéité enfantine parfois "cruelle" ... lol ;o)

Bien revenons-en aux mochi.
J'avais choisi de ne pas faire le grand modèle fourré aux haricots rouges sucrés ( oui, celui-là ;o).
Ils auraient sans doute déjà bien mangé et ça n'aurait pas été très judicieux de les gaver de nouveau.

Pour information, les Mochi sont des petits gâteaux de riz gluant, consommés de mille façons au pays du Soleil Levant, spécialement pendant les périodes de fête (Fête des cerisiers (Hana-mi), le Jour des filles, des garçons, les fêtes de fin d'année bien sûr, etc ...)
La méthode de fabrication traditionnelle est particulièrement laborieuse et sportive - celles et ceux qui ont lu le billet de Cléa sur ces délicieuses petites boules, savent de quoi je parle -.
Il s'agit de faire cuire le riz à la vapeur, puis, dans un solide et gros mortier, de le piler jusqu'à obtenir une espèce de pâte gluante.
Heureusement, aujourd'hui il y a des machines à mochi, tellement plus pratiques.
Mais du coup, les biceps, déjà fluets, des japonais ont considérablement rétréci !!

Vous vous voyez déjà en train de vous acharner sur votre plat de riz fumant avec une batte de base-ball... Rassurez-vous, les japonais ont un code de l'honneur qui nous échappe mais ils sont également très malins.

Il existe des farines à mochi, en granulés ou autres, prêtes à l'emploi ( paquet au 1er plan).pour_faire_des_mochiweb1
Petit rappel :  pour agrandir une photo, cliquez dessus.
Je précise que cette farine à mochi est bien plus chère que la suivante, import japonais oblige !... 5€30 les 200gr ! Aïe ...

Si vous n'en trouvez pas, rendez vous tout simplement dans l'épicerie asiatique la plus proche pour y acheter de la farine de riz gluant (au 2nd plan).
Je vous conseillerais d'avoir les deux, car, bien que la deuxième soit peut-être de "moins bonne qualité, elle a l'avantage d'exister en trois couleurs : blanc, vert et rose...

Et oui ! Je trouve cela assez génial d'ailleurs. Et c'est tellement mignon.
Ne vous inquiétez pas elles sont toutes deux aussi simples à utiliser.

MOCHI FLEURIS & AU BEURRE DE CACAHUETE

Pour une vingtaine de petites boules :
ndlr :  les mesures sont purement indicatives car fort variables.
mochi____p_te_pr_teweb
150gr de farine de riz gluant
Eau
1/2 càc d'essence de jasmin
1/2 càc d'eau de fleur d'oranger
1 càc d'eau de rose
1 bonne càc de beurre de cacahuète
Sucre glace
Sucre vanillé
Noix de coco râpée


mochisvertswebCommençons par préparer la farce.
Cette pâte sècha
nt extrêmement vite, il faudra travailler rapidement ou bien, si vous avez oublié de faire votre farce, la couvrir impérativement d'un couvercle hermétique ou bien d'aluminium.
Mélangez bien le beurre de cacahuète au sucre glace.

Je n'ai pas mis d'indication quant à la dose de sucre car elle va dépendre de vos goûts ainsi que de la teneur en sucre du beurre de cacahuète utilisé.
Certains n'ont pas de sucre du tout, je dirais même la plupart ...

Personnellement, j'aime bien sentir le goût du mochi nature.
En général, je les enrobe d'un voile de sucre glace. Et si je les farcis, je ne sucre pas trop la garniture, juste de quoi avoir une petite pépite de sucre qui va exploser dans la bouche, par surprise, pour faire davantage ressortir ce parfum de Japon...
Mais ceci est une histoire très personnelle. C'est une de mes madeleines de Proust !

Pour la pâte, il suffit de verser progressivement l'eau froide sur la farine de riz gluant en mélangeant.
Vous devez obtenir une pâte assez élastique au toucher, souple et ferme à la fois.
Incorporez les arômes.
Vous pouvez en associer deux par exemple, la rose et le jasmin, ce qui donne une note assez intéressante. Sinon, divisez la pâte autant de fois que nécessaire.

Dans le langage imagé des japonais cela donne une "consistance de lobe d'oreilles" ...
Oui, c'est ça; touchez-vous le lobe, là maintenant où que ovus soyez... Sentez la tendresse de ce petit bout de chair, la douceur, la volupté...ouhlala non, non, non !
Vous êtes au bureau ??!?...
Ne vous retournez pas trop vite, vos collègues ont les yeux rivés sur vous.
Prenez garde, un geste de plus et le (la) frustré(e) de derrière porte plainte pour attentat à al apudeur et harcèlement sexuel ;o) lol !!!

Vous voilà fin prêts à déchiqueter ce lobe pour en faire de soyeuses petites boules.mochisweb
Préparez d'abord autour de vous, sur votre plan de travail une assiette avec de la noix de coco râpée, une avec des graines de sésame (doré ou noir si vous voulez) et une contenant de la farine de riz, ainsi qu'un bol d'eau tiède et un torchon sur l'épaule afin de pouvoir nrincer vos doigts à l 'envie.
Mettez une casserole d'eau à bouillir.
Prenez un morceau de pâte dans votre paume (environ 1 1/2cm) puis faites-en une boulette.

Avec le pouce, laissez une empreinte au centre, déposez un peu de beurre de cachuète et refermez-la soigneusement.

C'est assez facile. Je vous conseille de "talquer" vos doigts à la farine de riz pour éviter les trop grands débordements de farce quasi-inévitables la première fois.
Mais n' ayez crainte, la période d'apprentissage est plus courte que pour les sushi ou les maki ;o).

Pour l'étape de cuisson, soit vous faites vos boulettes une à une et les plongez dans l'eau au fur et à mesure, soit, vous en préparez plusieurs sans oublier de bien les protéger de l'air, je le répète cela sèche vraiment très vite !...

Une fois la boulette garnie, roulez-la dans la farine et recommencez l'opération ou faites cuire immédiatement (cf ci-dessus pour la méthode choisie).

La cuisson en elle-même ressemble à celle des gnocchis :
Vous les jetez dans l'eau frémissante et attendez qu'elles remontent à la surface.
Ne les laissez pas plus de 5mn.
Egouttez-les sur un papier absorbant et roulez-les dans la coco, le sésame ou la farine...


Voilà ! De délicieux mochis prêts à être dévorés.
Et si cela peut vous rassurer en cette période de régimes pré-estivals :
C'est lightissime, seuls le beurre de cacahuète et le peu de sucre qu'ils contiennent pourraient vous causer du tort.
Mais encore une fois,  cette farce n'est pas une spécialité japonaise.
Mais qu'est-ce que c'est bon ;o) !!

mochismacweb1Cette quantité conséquente de petits mochi a finalement trouvé un estomac heureux d'être leur dernière demeure ...
Et les buttermilk muffins aussi ;o) ...
Je dois avouer que le mien n'a pas été en reste lors du carnage, côté mochi ...
J'en suis tellement friande. D'ailleurs, je n'y pense pas assez souvent.
Je devrais me faire des mochi lorsqu'une furieuse envie de douceurs me prend.
J'aurais ainsi le réconfort de l'aliment sucré et la sérénité stomacale de l'aliment sain !! lol

Si vous avez aimé, je vous conseille vivement de les tester fourrés à la pâte de haricots rouges sucrés.
C'est un péché mignon pour moi...