Oui, je sais c'est pompeux mais pas tant que cela finalement.
Je ne fais que décrire le plat, hein  ;o)

Je n'ai pas cuisiné de risotto depuis belle lurette, alors que j'aimais en faire un par mois, en moyenne. Sans doute l'arrivée des beaux jours...
On fonctionne souvent de façon périodique, comme des impulsions électriques.
Pendant un temps donné, on cuisine au moins trois fois le même plat dans le mois.
Puis c'est comme s'il n'avait "jamais" existé et que nos papilles s'en détournaient...

Bien sûr, nous avons toutes et tous nos exceptions "confirmant les règles", comme dirait l'autre.

Pour information :

Liliacée est, dans la classification classique, le nom de la famille des plantes monocotylédones, principalement à bulbe telles que l'oignon, l'ail et autres échalotes - enfin sans tenir compte des polémiques concernant l'appartenance ou non de telle ou telle plante à cette famille.
Les recherches récentes auraient mis à jour que toutes ces plantes ne seraient pas
monophylétiques, c'est-à-dire qu'elles ne descendraient pas du même ancêtre.
Quoiqu'il en soit, je cherchais une façon de ne pas avoir à inscrire dans le titre, le nom de chaque ingrédient de la compotée.
Ce qui aurait donné un truc du genre : compotée épicée d'ail, d'oignon et d'échalote... Un peu lourd, n'est-ce-pas !?
Voilà pourquoi j'ai eu l'idée de chercher le nom scientifique ou le nom latin de ces légumes/condiments.
Coup de bol, qu'avant la scission, ils aient tous été répertoriés comme étant membre de la même famille !...
J'en ai de la chance, parfois... Il suffit de savoir la remarquer.
Mouais, enfin je me passerais bien des petites coïncidences chanceuses si cela pouvait me faire bénéficier de plus de gros coups de veine...

Sans plus attendre, la recette de la libre inspiration du moment.


RISOTTO DE LANGOUSTINES ET DE FEVES, COMPOTEE DE LILIACEES AUX 5 BAIES,
HUILE D'OLIVE ET SAUCE SOJA



Pour 4 personnes :

500g de langoustinesrisotto_fevesweb
200g de fèves fraîches
1 litre de bouillon de légumes
300g de riz pour risotto arborio
1/2 pot de crème sojasun - ou autre crème fraîche épaisse
1/2 verre de vin blanc sec
Sauce soja (Kikkoman)
Huile d'olive
Parmesan frais

Pour la compotée de liliacées :

2 gousses d'ail
2 oignons
6 échalotes grises
1+1/2 càc de cinq baies
Sauce soja
Vin blanc sec
Huile d'olive


Préparer le bouillon de légumes en laissant fondre 1 cube 1/2 dans un litre d'eau.
Plonger les fèves fraîches dans une casserole d'eau bouillante, non salée pendant 2-3mn.
Peler les fèves et réserver - étape assez longue, c'est le seul inconvénient des fèves fraîches mais le jeu en vaut la chandelle.
Eplucher et émincer finement les liliacées.
Dans une poêle, faire chauffer 2 càs d'huile d'olive.
Concasser les baies dans un mortier - ou dans un sac de congélation à l'aide du rouleau à pâtisserie.
Les jeter dans l'huile avec les condiments  et laisser fondre, à feu moyen, jusqu'à ce qu'ils soient translucides, en remuant de temps à autre.
Déglacer avec 1 càs de vin blanc et 1 càs de sauce soja.
Puis ajouter 2 càs de bouillon.
Laisser réduire 1mn et réserver.
Faire
sauter les langoustines entières dans 2 càs d'huile d'olive. Réserver.
Dans une grande casserole à fond épais ou une sauteuse, chauffer 2 càs d'huile d'olive et ajouter le riz.
Remuer bien jusqu' à ce qu'il soit translucide.
A ce moment, ajouter le vin blanc ainsi qu'une louche de bouillon chaud et cuire à feu doux.
Rajouter le bouillon petit à petit pendant une vingtaine de minutes.
Le riz devrait être cuit.
Ajouter alors la crème sojasun - je la trouve particulièrement onctueuse et intéressante par rapport à la crème fraîche normale -.
Vérifier l'assaisonnement puis couvrir et laisser reposer 2mn.
Le temps de réchauffer la compotée et les langoustines auxquelles on incorporera les fèves.
Servir immédiatement en déposant un peu de riz au centre de l'assiette, environ 1 càs de compotée dessus, quelques langoustines - décortiquées ou non- et des fèves.
Décorer de gros copeaux de parmesan puis "étirer" un filet d'huile d'olive tout autour et des gouttes de sauce soja, au coeur de celui-ci.

risottofevelangwebPlein de saveurs et de parfums différents, du croquant, du moelleux... Vraiment, nous avons tous été très agréablement surpris.
Et la touche supplémentaire de sauce soja et d'huile d'olive libérait à chaque bouchée une explosion d'arômes.
Etonnant !