Dans la série : "La nourriture ne se jette pas même si l'on a joué avec..."
Aujourd'hui il s'agit d'accomoder les survivantes d'une botte de carottes, une ruine de poivron, un p'tit bol de fèves déjà cuites, rescapées du risotto et le morceau de boeuf "en trop" du dîner gargantuesque de la veille !...

Hum... Quelle orientation culinaire vais-je choisir ?
Au hasard ... Direction le Japon et mes bouteilles de vinaigre de riz, de saké et de mirin.
Je ne mentionne pas la sauce soja car cela va de soi, n'est-ce-pas !

La cuisine japonaise, pourtant très raffinée et précise d'un certain côté, est idéale pour ce genre d'exercice.
Ce qui permet en plus d'amener un peu d'exotisme et une pointe d'originalité sur une table qui ne l'aurait peut-être pas été.
Souvent, on se contente de faire réchauffer les vestiges de la veille.
Certes, dans le cas d'un gratin dauphinois, c'est top mais la plupart du temps, c'est un peu tristoune, non ?

Cette recette est parfaite si vous ne savez pas quoi faire, que des légumes et un bout de viande, quelqu'elle soit, traînent dans le frigo et que la meute, petite ou grande, est affamée.

BOEUF ET PETITS LEGUMES A L'AIGRE-DOUX JAPONAIS

Pour 3 personnes :boeufaigreweb1

300g de boeuf
3 carottes
1 poivron jaune
30g de fèves décortiquées
2 échalotes grises
1,5 cm de gingembre frais
1 càs d'huile de sésame

La base de ma sauce aigre-douce japonaise est la suivant :

Pour 2 càs de sauce soja =
1 càs de saké de cuisine
1 càs de mirin
1 càs de vinaigre de riz
1/2 càs de sucre
Ensuite, on en met autant que l'on veut, selon le nombre de personnes et les goûts.


On commence par découper tous les ingrédients en fines lamelles.
D'abord la viande que l'on fera immédiatement mariner dans une assiette contenant de la sauce aigre-douce. Juste un fond, ce n'est pas la peine de la recouvrir.
Hacher très finement le gingembre.


Que l'on cuise ce plat dans un wok ou une sauteuse le but est  de pouvoir manger assez rapidement, donc plus les lamelles seront fines, plus la cuisson sera courte ! Logique, non ?
Bien sûr, j'ai mis les fèves car elles étaient déjà préparées. Mais le travail que la cuisson de ces fabuleuses légumineuses demande étant colossale, je vous déconseille d'en mettre si vous êtes pressés !!
Mettez votre imagination et vos envies en avant, remplacez-les.

boeuf_aigredoux_japweb
Au fur et à mesure que les légumes sont taillés en lamelles, préparer une seconde assiette de sauce dans laquelle ils iront se baigner.
Faire chauffer l'huile afin de commencer la cuisson des légumes.
Les carottes en premier, les plus longues à cuire puis, après une dizaine de minutes à feu vir, en remuant, le poivron et les échalotes.
N'oubliez pas de mettre un peu de sauce aigre-douce avec les petits légumes.
Lorsqu'ils sont à votre goût, croquants ou fondants, les mettre dans un plat et réserver.
Cuire le boeuf quelques minutes, dans la sauce avec le gingembre haché. Ca va aller très vite  ! C'est du boeuf... en fines lamelles !...
Réserver dans l'assiette.
Remettre les légumes; y compris les fèves qui je vous le rappelle étaient déjà cuites; dans le wok ou la poêle à feu doux et ajouter de la sauce. Si vous le souhaitez, vous pouvez incorporer 1/2 càc de maïzena ou de fécule afin de l'épaissir un peu.
Ajouter la viande.
A ce moment, vous pouvez éventuellement rajouter un peu de sucre pour casser l'acidité.
Bien enrober tous les ingrédients de sauce rapidement.
Servir immédiatement avec une timbale de riz basmati nature.

boeufaigrweb

Voilà ! Vite fait, bien fait et bon !...