Hmmm rien que le nom butter cake est plein de promesses, n'est-ce-pas ?
Des promesses de tendresse, de goût, de fondant... un supplice avant l'été hein les filles ! lol
Alors après la "théorie", la pratique ;)

Bon, tout d'abord :

- arrêter de psychoter

Non ! Je ne grossis pas juste en regardant les pâtisseries et autres gourmandises fruitées, chocolatées, mousseuses, beurrées, salées sucrées ... sur les blogs ou dans les vitrines du quartier.
C'est vraiment une question de "mental", c'est un fait : le stress et l'auto-conditionnement peuvent nous faire faire des choses inconsidérées et surtout avoir des répercussions physiques inattendues que nous n'identifierons pas comme étant psychosomatiques; hélas...
Et, en "bon être humain" que nous sommes, nous irons chercher les causes à l'extérieur tandis qu'elles se trouvent peut-être à l'intérieur.
Mais ce n'est pas facile, je vous le concède :-$

- savoir se faire plaisir qualitativement plutôt que quantitativement

Bon tout est dit là, non ? ;)
La notion de plaisir est essentielle à la vie... tout simplement.

- savoir mettre un pied devant l'autre

Si vous possédez ce dernier "talent"... pfiou mais vous êtes sauvé(e)s !
Et hop, je monte les escaliers en faisant la nique à l'ascenseur qui croyait déjà m'avoir attirée dans ses filets.
Ha ! Ha !
Les amendes n'étant applicables ni à mes pieds, ni à mes chaussures ou mes rollers, je n'engraisse pas l'état ou la police, et je pense à moi, à mOI, A MOÂÂÂÂ ! Et c'est bon ! Gnarc !

Il y aurait encore d'autres exemples sur les bienfaits d'une telle hum... philosophie !?
Mais là, dans l'immédiat, ce qui m'intéresse se trouve sur ma table ...
Ce petit bout de chou orangé, si tendre,  m'appelle maman... mais pour combien de temps encore ! Ha !Ha ! Ha !

Avant qu'il ne succombe à une "foudroyante gourmandite aigüe", laissez-moi vous narrez sa naissance ...
Le Butter Cake c'est quoi ?

Oui; bravo Mathilde, il  y a du beurre dedans !
Fallait pas sortitr de Saint-Cyr pour le deviner... lol
Bon mais après ?

En fait, le Butter Cake est très simple mais la réussite d'un bon butter cake réside dans la méthode utilisée pour lui conférer la texture la plus moelleuse possible  (cf billet Leçon de pâtisserie ).

J'ai rencontré cette petite merveille de moelleux et de douceur lorsque j'étais à Londres, dans cette famille américaine dont les cookies sont en quelque sorte, aujourd'hui, sources de "Ma Quête du parfait cookie" (prochain épisode à venir ;) )


BUTTER CAKE ORANGE ET PAVOT BLEU

Pour 6 personnes :butter_cake_orange_pavotweb

100g de beurre mou
120g de vergeoise blonde                              
2 oeufs
5ml  (environ 1 càc) d'extrait de vanille
20cl de crème semi-épaisse ou fraîche à 15% de M.G.
170g de farine
1 1/2 càc de levure chimique
1/4 càc de bicarbonate de soude
7 cl de jus d'orange
le zeste de cette orange
6 càc de graines de pavot bleu

Préchauffer le four th.5.
Battre le beurre, le sucre  jusqu'à obtention d'un mélange lié et crémeux.
Ajouter les oeufs un à un et bien mélanger entre chaque.
Ajouter la farine, la levure et le bicarbonate tamisés en alternant avec l'adjonction d'extrait de vanille et de crème.
La préparation va peut-être vous paraître trouble, ce n'est rien !

Sauf si vous saviez que votre crème était périmée et que vous avez essayé de la passer parce que ce soir  viennent souper  belle-maman ou cette grognasse de Micheline qui travaille sur le bureau d'en face et convoite, à grands coups d'atouts d'une autre catégorie que la vôtre, le poste qui vous est dû depuis un an déjà !... lol
Les deux en même temps c'est mieux ?!
Ah ben c'est vous qui voyez mais dans ce cas ajustez les mesures ;)

butter_cake_or_pavotwebJe disais donc que ce n'était rien...
Fouettez pour lier un peu plus le mélange.
Incorporer le jus d'orange, le zeste finement gratté et les graines de pavot.
Graisser un moule à charlotte par exemple, si vous souhaitez un gâteau en hauteur, et un moule à manqué si vous le souhaitez "en largeur"., en tenant compte des différentes tailles, donc profondeurs, pour le temps de cuisson...
Verser l'appareil dans le moule et enfourner 55-60mn (J'ai choisi le moule à charlotte, plus étroit).
Vérifiez la cuisson avec un cure-dent qui doit ressortir sec. Le sortir du four et attendre environ 10mn pour le démouler.
Laisser refoidir sur une grille et déguster.


Je n'ai pas résisté à la tentation d'en faire des individuels chocolat-orange...
Et hmmm... je ne dis que cela mais je n'avais pas pris de risques avec cette association si évidente.



butter_cake_mini_or_chocowe1butter_cake_mini_oranchocwe1butter_cake_orpaweb















Accompagner tout simplement d'un carré de chocolat noir 70% au café ou encore avec une ganache chocolat lovée à ses côtés c'est un régal !