J'avais envie de vous parler de ce film - dit d'auteur - bien qu'il soit sorti depuis septembre 2005 déjà. Certain(e)s d'entre vousne l'ont peut-être pas vu malgré sonprix à Cannes etdonc la petite publicité qui en découla.
Petite pub en effet car c'est le genre de films qui de toute façon, ne bénéficiera jamais, ou presque, de la machine marketing mise en place pour les blockbusters tels que La guerre des étoiles ou , plus proche de nous, Les Bronzés etc...
Et ce malgré un Grand Prix au festival de Cannes 2005 amplement mérité, ce qui n'est pas toujours le cas...
Jim Jarmusch fait partie de ces réalisateurs atypiques (dits indépendants mais jusqu'où ?) qui possèdent un univers propre et reconnaissable, que l'on sent libres et absolument pas corrompus par les rouleaux compresseurs que sont les majors hollywoodiennes ou européennes d'ailleurs.

Dans Broken Flowers il y a une légèreté que je n'avais pas rencontrée dans ses films précédemment... ou alors différemment.

broken_flowers En deux mots, c'est une histoire de hasards et de coïncidences (vous pensez à Lelouch !? non rien à voir).
Un quinquagénaire célibataire, Bill Murray, reçoit un jour une lettre lui annonçant qu'il a un fils.
Oui, mais voilà, elle n'est pas signée et les hypothèses sont multiples pour cet ancien Don Juan.
Devant l'insistance de son ami, Winston, pseudo-détectitve passionné, il va entreprendre un voyage vers les ex-femmes de sa vie à la recherche de cette mère éventuelle.

Comme dans tous les films de Jarmusch, la musique, omniprésente et précise ryhtme le périple du héros.
Et quel héros !...
Depuis Lost in Translation de S.Coppola, Bill Murray a changé de catégorie...
Il n'est plus le clown que l'on voulait nous montrer dans plusieurs films par le passé.
Sa palette s'est enrichie et très joliment.
Désormais, outre le fait que les auteurs  s'intéressent à lui et que l'on fasse "reposer" l'affiche sur ses épaules, il dévoile une sensibilité extraordinaire, touchante, drôle mais jamais tragique.
C'est vrai qu'il me fait penser à un cocker parfois !...
Amusant, fragile, sensible, mélancolique... presque poétique.
Et la poésie, c'est tout à fait ce qui émane de ce film sur les hasards de la vie, l'amour, les relations éternellement compliquées entre les hommes et les femmes.

En bref, je vous conseille vivement de voir ce film, ou de le revoir, vous avez peut-être manqué quelque chose.
J'aime ce genre de films qui nous fait réfléchir, nous rend nostalgique un pue, peut-être mais sans nous torturer, avec grâce et légèreté.