Bon finalement, je publie ce billet "honteux" car on apprend toujours des erreurs des autres ;)
Et si une âme charitable possède un morceau de buchteln et habite Lyon... ben j'en veux bien un p'tit bout ;) lol

Il fallait que je me fasse remarquer...
Alors que je devais me fondre dans la masse des testeuses enchantées de la fabuleuse Brioche allemande, de Miss Omelette, il a fallu que la pouasse ( la fatigue ou l'erreur humaine ?..) survienne.

Je bave, comme beaucoup, devant cette petite merveille et en ce moment tout le monde craque et se régale.
Toute la semaine et plus à reluquer vos essais...  j'en rêvais la nuit !
Des Buchteln au nutella, à la fraise, à la vanille, au mars, au bounty, ...
Tout plein de buchteln aériennes, gonflées, bien dorées et tendres à souhait...
Et cette mie qui me faisait tourner la tête... ahlala

Bon, c'est vrai que je trouvais un peu bizarre de délayer la levure dans du lait tiède, car jusqu'à présent, ce n'était pas la méthode indiquée, ni celle que j'utilisais mais bon, soit, ce devait être nécessaire pour cette recette !?

Et puis, je la laisse reposer.
Mais là au bout d'une heure rien.
Pas de volume... Des sueurs froides m'envahissent; l'angoisse de la gourmande qui se dit : "Quoi ? Oh non, non,non... Pas ça, me fais pas ça petite levure, pas sur cette brioche !!"

En désespoir de cause, je décide de rajouter un peu de levure rapide en sachet.
Je la délaye dans un peu d'eau et hop.
Après 45mn de repos supplémentaire, la pâte a levé.
"Youpi ... " me dis-je, sans grande conviction cependant car je craignais que ce rajout ne nuise à la préparation : que ce soit en dénaturant le goût ou en créant un "conflit" entre les deux levures.

Bref, j'avais commencé, je n'allais pas arrêter là l'expérience.
Je vais donc jusqu'au bout du modus operandi et ... tada, je la sors du four.

buchteln_macroweb
buchteln_rateeweb
                                     
A priori, elle est jolie...






Le problème c'est lorsque l'on ouvre... quelle immense déception. La mie est serrée, compacte... pfff !
Heureusement que j'avais remplacé la pâte d'amande par du nutella, des carrés de chocolat au lait et du beurre de cacahuètes, cela lui redonnait un brin d'intérêt...
Mais dégustée tiède, uniquement car une fois refroidie, elle a vraiment vite séchée.
Normal, avec une telle mie...

buchteln_rat_e_mieweb

Un vrai désastre et un vrai désappointement de ne pouvoir enfin savourer celle qui me faisant tant envie depuis des lustres.


buchteln_in_rateeweb


   





Et je ne vous montre pas le pire !
A savoir, je n'avais pas de moule assez grand, ni assez petit pour contenir toutes les boules, alors j'ai eu l'idée de "génie" de mettre les 3 dernières boules dans le moule à muffins...
Quelle bavure !!
Malgré la mixture (beurre+lait+sucre) avec laquelle on nappe la buchteln avant d'enfourner, il aurait fallu que je beurre bien les moules ...
Ce fut une catastrophe ! Les boules sont ressorties avec le dessous et les côtés brûlés  sur environ le tiers de leur épaisseur...
Hor-ri-bleuhhhh !!!
A ne jamais refaire.

Voilà, en définitive, je n'ai pas contenté mon envie, je suis très déçue et je ne sais pas si je vais recommencer de sitôt...
Il faut dire que j'ai tellement de recettes à tester que je ne vais pas rester 300 ans sur la même, hein ;)
Je retenterai d'ici quelques temps, lorsque la "douloureuse déception" sera plus ... lointaine ;) lol