Ce Noël, à l'instar de nombre d'entre vous, j'ai pétri, malaxé et confectionné pas mal de petits ou gros gâteaux...
Outre les cookies moelleux que je vous ai déjà présentés, j'avais repéré la recette des Vanille Kipferl notamment chez Manue et Minouchka.

N.B: Suite à un commentaire de Manue et à un flash-mental personnel, ce n'était pas sur le blog de Manue ... je sais plus où... depuis, je sais que Mercotte en avait fait de somptueux également alors un peu pub pour une blogueuse ne fait pas mal, même si celle-ci, en particulier, n'en a plus vraiment besoin ;)

Pour moi qui n'aime pas les biscuits trop secs des Noël Alsaciens - vous me pardonnerez -,  si ce n'est en déco pour leurs jolies couleurs et leurs jolies formes...
Ni même tous ces biscuits hyper durs que l'on trouve à foison dans les boulangeries ou sur les marchés italiens ( biscotti, amaretti -sauf les "morbidi"  ! )...
Et bien, ces mignons petits sablés, autrichiens d'origine,  me faisaient de l'oeil. Je ne les voyais pas aussi "asséchés" que leurs cousins.

Bien m'en a pris de les tester !...
Ils ont tout pour me plaire : la Vanille - un des ingrédients les plus magiques que la nature nous ait donné - et le fondant des meilleures pâtes sablées.

Me voici, attelée à la tâche; mon "livre de cuisine" sur pc ouvert aux pages La popotte de Manue et Chocolat ;)

Au final, des petits rectangles vraiment vanillés et une texture totalement inattendue : à peine les croquez-vous, que la pâte s'effrite délicatement en libérant ses arômes de vanille divine tout en gardant suffisamment de consistance pour ne pas faire "château de sable" et voir votre dernière folie vestimentaire maculée de miettes beurrées !...

Tout le monde s'étant régalé, et devant l'addiction nouvelle de ma belle-mère pour ces petites gâteries; elle qui de coutume n'est pas très dessert, biscuits etc ; je décidais d'en refaire régulièrement pour toute la période des fêtes de fin d'année.

Et me voilà repartie pour un tour de Vanille Kipferl...

Quelle ne fut pas ma surprise lorsqu'en goûtant la première fournée, je ne retrouvai pas  l'effet "m & m's" :  fondant dans la bouche et pas dans la main !

                                                     Interrogation ? Vérificavanille_kipferlweb2tion de la température du four ...                  
"Peut-être les as-tu trop fait cuire", me dis-je ...
A la seconde fournée, le résultat était identique !

Consternation ! Désespoir !
Et moi qui en avais fait une centaine pour offrir un panier gourmand à ma belle-mère !!... Quelle pouasse.

Et tout à coup, tel un éclair fulgurant s'abattant sur l'arbre, ça me revient  : "Mais c'est bien sûr !!! ... C'est la poudre d'amandes."
Je n'avais pas mis de poudre d'amandes la première fois parce que je ne l'avais pas vue...
J'avais sauté la ligne sans m'en apercevoir et, en cette veille de réveillon, suivant cette recette scrupuleusement notée dans mon carnet, je constatais mon erreur.

Moralité (universelle) : de ce qui, au premier abord, nous paraît être quelque chose de négatif, une merveille peut  éclore... La Fontaine lol (nan c'est pas vrai )

Encore un des charmes supplémentaires qui rend cet "art" (la cuisine) si épanouissant, il n'y a que peu d'erreur irréversible ou irréparable...
La cuisine est une porte ouverte en permanence sur l'évasion, propice au développement de notre créativité.

Bon, après tout ce bla-bla, je remets la recette, que vous trouverez dans le blogs sus-cités; la poudre d'amandes en moins, évidemment.  ;)

Vanille Kipferl "à ma façon"

Pour une quarantaine de kipferl:                                     vanille_kipferlweb1

35g de sucre
1 gousse de vanille charnue
120g de beurre pommade                                              
140g de farine
1 càs de vanille liquide
60g de sucre glace
2 sachets de sucre vanillé

Préchauffer le four à 170° - th.6.
Dans le mixer, mettre le sucre en poudre et la gousse de vanille fendue dans le sens de la longueur puis découpée en tronçons.
Une fois le sucre vanillé prêt, le passer au tamis et le mettre dans un récipient.
Y ajouter le beurre pommade, la farine, tamisée de préférence, et  la vanille liquide (n'hésitez pas si, comme moi vous êtes accro, à forcer un peu sur la vanille. Car souvent, lorsqu'une recette indique  d'ajouter 1càc de vanille je me dis que cela n'a servi à rien vu que le goût se noie littéralement dans la préparation mais là... quel bonheur de la retrouver si présente ! Miam).
Mélanger jusqu'à l'obtention d'une pâte bien homogène.
Façonner une boule que l'on divisera en 4.
Fariner le plan de travail puis faire un boudin régulier d'un des 4 quartiers de pâte.
Tailler ce boudin en petits tronçons de 2cm  de long.
Poser les petits rectangles sur une plaque farinée et cuire + ou - 15mn.
Faire de même avec le reste des quartiers.
Une fois refroidis, rouler les kipferl dans le mélange de sucre glace et des sachets de sucre vanillé.

                                             vanille_kipferlweb                  

Ces petits délices se conservent parfaitement et longtemps -plus de 10 jours- dans une boîte en fer ou simplement dans un plat recouverts d'alu.

Merci Minouchka et Manue ;)